Comment repousser gentiment un prospect ou un client qui drague

Comment repousser gentiment un prospect ou un client qui drague ?

Ce sujet m’a interpelé la semaine dernière, lorsque j’ai reçu le coup de fil d’un de mes clients qui m’a dit ça : « Salut Tahar, je suis en réunion avec ta collaboratrice « Isabelle » (on va l’appeler comme ça, et au passage, je te salue « Isabelle » si tu es en train de lire cet article 😉 ), elle est géniale ! Je cherche justement à recruter des killers de la vente comme elle, aurais-tu un profil pareil à me proposer ? Euh, et au passage, on devrait se faire un dîner un de ces jours pour parler business, financement de gros projets en perspective… ».

Jusque-là, rien de suspect. Mais en rentrant au bureau, j’ai vu ma collaboratrice « Isabelle », elle m’a raconté, gênée, qu’au début le client lui a proposé de se faire un petit dîner en tête à tête pour discuter business, les solutions de financement des projets futurs, bla-bla… Elle lui a répondu « Bonne idée, mais pour les solutions de financements, il faudrait voir ça directement avec Tahar ». C’est pour ça qu’il a pris son téléphone et m’a appelé (et dire qu’au début, je l’ai cru 🙂 ) !

Si tu es une professionnelle de la vente, présentable, intelligente, sympathique et bosseuse, eh bien malheureusement tu risques un jour ou l’autre de vivre ce genre de situations où tu vas tomber sur un prospect ou un client animé par des intentions malsaines (c’est valable aussi pour vous, Messieurs 😉 ), mais avec qui tu as du business et tu es obligée de travailler.

Alors, comment repousser gentiment un prospect ou un client qui drague ?

 

Comment faire ?

Pas si simple, mais c’est tout à fait possible, voici quelques astuces que j’aimerais partager avec toi afin de mieux gérer ce genre de situations :

Le prospect Ta réaction
Au milieu d’une réunion ou d’un déjeuner d’affaires, il te fait les yeux doux et un sourire de Roméo et te dit poétiquement : « Vous savez, votre patron a de la chance de pouvoir vous voir tous les jours ! » Réponds-lui sèchement : « Merci, c’est aussi ce que me dit mon mari chaque jour ». Après, tu enchaînes tout de suite avec l’objet de ta réunion : « Pour revenir à notre dossier, je voulais vérifier si la première proposition… »
Il fait le malin et te propose de discuter du dossier à 19H00 autour d’un dîner ou d’un verre, sous prétexte que sa journée d’homme d’affaires est super-chargée Refuse poliment en lui disant : « C’est gentil de votre part, mais mon fiancé m’attend justement pour diner, voulez-vous peut-être vous rejoindre à nous avec votre épouse ? »
Il insiste encore malgré ton refus Regarde-le droit dans les yeux et dis-lui fermement, tout en restant courtoise : « Merci d’insister Monsieur X, mais c’est NON, ça ne sera pas possible. Est-ce qu’on peut revenir à notre dossier à présent ? »
Il t’envoie un texto le week-end pour soi-disant discuter de son projet Réponds-lui lundi matin par texto : « J’ai bien reçu votre message, je vous envoie ma réponse par mail », et réponds-lui par mail bien entendu. Surtout, ne t’excuse pas de ne pas lui avoir répondu séance tenante, après tout, il a fait irruption dans ton espace privé
Il t’envoie une invitation Facebook Ne l’accepte pas et bloque-le sans hésitation, ce n’est pas un ami
Il te reproche le fait de ne pas avoir accepté son invitation sur Facebook Ne fais ps la naïve, et ne fais surtout pas semblant de ne pas l’avoir vue, mais réponds-lui calmement et d’un air désintéressé : « Oui j’ai bien vu votre invitation. Vous savez Monsieur X, j’utilise Facebook exclusivement pour partager des choses personnelles avec mes amis, je ne pense pas que ce soit le cadre idéal. On peut peut-être se connecter sur LinkedIn et partager nos lectures, qu’en dites-vous ? »
Sa main se trompe et touche la tienne en voulant attraper son bloc-notes, ou bien sa jambe traine et touche la tienne sous la table de réunion La première fois, éloigne ta main ou ton pied en disant « Ah, pardon ! ». Si ça se répète une seconde fois, ce n’est plus un accident, lance-lui un regard autoritaire et dis-lui en faisant semblant de t’inquiéter par rapport à ses capacités psychomotrices : « tout va bien ? »

Le plus important :

  • Sois ferme tout en restant polie, mais arrête-le tout de suite. Une réponse du genre « Non merci, ça ne m’intéresse pas » aura l’effet d’une douche froide sur les ardeurs suspectes de ton prospect excité, donc n’hésite pas à le faire immédiatement. Surtout, évite les réponses gênées ou l’hésitation, si tu montres que tu hésites, cela sonnera comme un signe de faiblesse et il se sentira en confiance pour continuer à faire ce qu’il fait, en se disant dans sa petite tête « c’est bon Roméo, elle va craquer »
  • Ne te laisse pas intimider par son comportement, il faut rester forte et confiante tout en continuant à avancer sur ton dossier comme si de rien n’était. Surtout continue à parler avec une voix confiante, n’affiche jamais tes craintes et ne montre pas que tu as été troublée par ton prospect qui se prend pour un mâle en rut, respire calmement et pense à tes moments de succès, ce n’est pas lui qui te fera douter de toi 😉
  • N’hésite pas à en parler à ta hiérarchie, c’est de sa responsabilité de te protéger. Ton boss pourra soit envoyer du renfort avec toi lors des prochaines réunions, soit affecter quelqu’un d’autre sur le dossier, ou bien il pourra carrément se charger personnellement du dossier. Si ton boss ne te prend pas au sérieux, envoie-lui un mail officiel, il ne pourra pas l’ignorer
  • Si malgré tout, ton prospect en chaleur continue à te faire des avances, cela s’appelle du harcèlement, ce n’est plus la peine d’essayer d’avancer avec lui, de toutes les façons ses objectifs ne convergent pas avec les-tiens, ce n’est pas une opportunité, passe alors à autre chose et raye-le de ta liste de « prospects » 😉

 

Je vais te demander deux choses

As-tu vécu ce genre de situations ? Connais-tu des personnes qui ont vécu ce genre de situations ou tout simplement y a-t-il des personnes dans ton entourage, des personnes que tu aimes, des personnes qui comptent vraiment pour toi qui pourraient être confrontées à ce genre de situations ?

  • Première demande : Si la réponse est OUI à au-moins une de mes questions, je te demande alors gentiment de partager cet article avec le max de personnes afin de prévenir, et de l’envoyer à toutes les personnes que j’ai citées afin de les aider à gérer ce genre de situations
  • Deuxième demande : Partage ton expérience dans les commentaires, ce que tu as vécu et comment tu t’en es sortie, cela pourra aider

Avec une tonne de remerciements pour ton esprit de partage et ta générosité, toutes les « Isabelles » te vaudrons ça 🙂

Tahar Abid

Recherches utilisées pour trouver cet article :cliente drague, comment pousser le client à répondre, j\ai drague un client, comment gérer les dragues des clients

2 commentaires pour “Comment repousser gentiment un prospect ou un client qui drague ?

  1. Merci Tahar pour cet article, il reflète un peu les journées de travail dans un secteur professionnel où dominent la plupart des hommes.
    Tu as donné plusieurs exemples qu’une collaboratrice pourra rencontrer durant sa vie professionnelle et les réactions qu’il faudrait adopter devant telles situations.
    Mais tu as oublié un exemple que je trouve très délicat à mon sens, par exemple quand une collaboratrice rencontre ce genre d’harcèlement de la part d’une personne très puissante et qui a du pouvoir dans le secteur et son refus pourra mettre en péril l’intérêt de la boite où elle bosse.
    Dans cette situation, même si elle relève ce point à son supérieur hiérarchique, il pourra ne pas la croire malgré qu’ au fond de lui il la croit mais crainte qu’il perd ce genre de contrat ou de relation avec cet homme, il refusera de la croire ou de l’écouter.
    La collaboratrice, dans cette situation pourra se retrouver dans une situation très embarrassante et sa place sera menacée, ou bien elle choisit de ceder ou bien c’est sa carrière qui va être lésée parce que personne ne l’a cru et personne n’a voulu la croire vu les intérêts communs qui relie cet homme et la société où elle travaille et gagne sa vie.
    Donc je t’invite Tahar à penser à ce genre de situations qui sont plus complexes et très délicates à gérer. Merci

    1. Merci pour ton partage Wafa, la situation que tu viens de décrire est compliquée certes. Dans mon article, j’ai voulu donner quelques exemples de situations dans un cadre client/fournisseur, où la victime peut tout simplement arrêter de travailler avec le prospect ou le client qui la harcèle ou qui tente de la harceler. Dans les autres cas de figure, j’avoue que ça peut être compliqué, mais à mon avis la défense la plus naturelle qui peut refroidir toute mauvaise intention est un « NON, ce n’est pas possible »…
      Le recours ultime reste évidement la Justice, si les harcèlements continuent, mais là cela relève des compétences des avocats 🙂
      Merci encore pour ta générosité et ton sens du partage Wafa 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.